Usine LEGO de Billund : plongez au cœur de la fabrication des briques colorées !

0

Les LEGO font parties des jeux de construction les plus populaires au monde : 60 millions de boîtes vendues par an, un chiffre d’affaire de 5,1 milliards de dollars en 2016… Un succès planétaire qui a pris de l’ampleur dans les années 2000 grâce aux franchises. Mais comment sont-ils fabriqués ? La rédaction a eu l’occasion de visiter l’usine LEGO de Kornmarken, à Billund, où sont créées toutes ces petites pièces de construction. Suivez le guide !

Un hangar géant et robotisé… C’est ce que les visiteurs peuvent découvrir lors de leur passage à l’usine LEGO de Kornmarken, à Billund au Sud du Danemark, fief de la marque de jeux de construction. Un grand hangar divisé en plusieurs parties pour les différentes étapes de la production. À l’entrée, un long couloir avec l’accueil, quelques bureaux, un personnel extrêmement charmant, à l’écoute, et heureux d’accueillir leurs lots de visiteurs quotidien. On nous explique que l’usine est ouverte au public toute l’année, à la seule condition de réserver, et que beaucoup de groupes scolaires viennent du coin pour visiter ce fleuron de la région.

Fondu dans la masse… Divisés en groupes, accompagnés d’un employé, on nous équipe pour notre visite : chaussures de sécurité et gilet jaune… Nous voilà parés pour l’aventure. Si une grosse partie de la fabrication et du transport dans les hangars de stockage est automatisée, près de 800 personnes travaillent dans l’usine. Beaucoup sont embauchés à la maintenance (en cas de panne), à la logistique, à la comptabilité, etc.

L’aventure industrielle commence… D’abord le long hangar de réception de la matière première. Peut-être la seule zone où l’homme travaille encore de ses mains. Ici, on trie l’arrivée des lots de plastique industriel transformé, en provenance des quatre coins du monde : principalement de Corée du Sud. L’usine se fournit aussi en Arabie Saoudite, ou en Europe (Allemagne) le fournisseur d’origine.

Une machinerie bien huilée et hautement efficace

Au coeur de la fabrication… On longe ensuite une longue bande sécurisant le passage des piétons, pour arriver dans l’antre de la bête : la salle de fabrication des LEGO. Pas de pièces complexes ou tirées de franchises comme Star Wars, Harry Potter, LEGO Ninjago, ou autre succès de la marque. L’usine de Billund fabrique principalement des briques standardisées. Au total, on y trouve 12 000 gabarits, 65 couleurs différentes, 5 millions de briques moulées par heure… Des chiffres astronomiques qui placent le roi de la brique de construction à la deuxième place sur le marché du jouet, derrière Mattel.

Usine LEGO de Billund : plongez au cœur de la fabrication des briques colorées !

©Laurent Pradal

Dans cette très grande salle, 760 machines alignées au millimètre près occupent l’espace pour créer les petites formes colorées. Le plastique est fondu entre 230 et 310 degrés, pour ensuite être injecté dans les moules. L’employé nous explique également qu’il faut dix secondes au LEGO pour être refroidi et projeté dans la caisse dédiée.

Une chaîne entièrement automatisé… Une fois une caisse remplie par une machine, elle est repérée grâce à son poids par un robot. Ce dernier vient la récupérer pour l’emporter dans le hangar de stockage. Il se déplace lentement, en fonction de capteurs au sol. Il s’avère capable d’éviter tout obstacle (principalement humain, aucun déchet de plastique ne pouvant se trouver au sol). Deux bras articulés s’emparent de la caisse pour la stocker à l’intérieur du robot, jusqu’à son arrivée dans un entrepôt de stockage.

Très peu de déchets sont produits, les pièces défectueuses étant recyclées pour reformer des briques. En revanche, la matière inexploitable (il y en a très peu), finit dans une autre caisse pour la poubelle.

Des pièces pour le monde entier

Le stockage… Notre visite nous conduit, pour finir, dans l’entrepôt de stockage aux dimensions démesurées : dix mètres de haut sous le plafond, des allées de plusieurs centaines de mètres, pour plus de 400 000 caisses de différentes couleurs. Des teintes qui ont de l’importance, puisqu’elles respectent un code visuel en fonction du poids et des pièces stockés, identiques, n’excédant jamais 20 kg.

Et l’envoie… Le stockage est également entièrement automatisé : un robot (un par allée) vient chercher la caisse contenant les dernières briques fabriquées, et les range en fonction du type de briques. Le contenu de chaque caisse est contrôlé par la main de l’homme, pour vérifier qu’aucun intrus ne s’est glissé. Et c’est partie pour l’envoi dans une autre usine, où sont fabriqués les sets LEGO que les enfants se voient offrir pour leur anniversaire, Noël ou tout autre occasion de jouer et construire en famille…

Usine LEGO de Billund : plongez au cœur de la fabrication des briques colorées !

©Laurent Pradal

Pour les fans de cinéma, La Grande Aventure LEGO 2 sortira en 2019.

A propos de l'auteur

Laurent

Journaliste aussi curieux que possible et accro au boulot, écrivain à ses heures et fans de comics Marvel. A l’espoir qu’un jour, sa plume acérée fera tomber bien des têtes. Accessoirement on l’appelle « La Cavalerie » #AgentMayFan (et il n’aime pas forcément ça).

Laissez une réponse